Skip to content Skip to navigation

Le Clergé et la question d’une histoire française

Journal : 
Année : 
1909
Mois : 
2
Jour : 
25
Titre de l'article : 
Le Clergé et la question d’une histoire française
Auteur : 
Un Ami de l'Éducation
Page(s) : 
02
Type d'article : 
Langue : 
Contenu de l'article : 

Le Clergé et la question d’une histoire française

Monsieur le Rédacteur,

Il y a un moyen très simple pour faire recueillir les signatures de tous les contribuables à l’appui de la requête qui est en cours actuellement relativement à une histoire française du Canada.

Ce moyen est entre les mains de nos révérends et dignes Curés et ils peuvent l’appliquer sans difficulté, eux qui se trouvent en contact immédiat, tous les dimanches, avec le peuple.

Si MM. les Curés désignaient, chacun pour sa paroisse, un jour fixe ou une soirée ou tous les contribuables et les adultes même non contribuables se rendraient, a telle heure, a leur école respective, pour signer, en présence de l’instituteur ou de l’institutrice, la requête en question, il serait facile d’avoir un pétition pleinement signée. Et a moins que cette pétition soit bien appuyée, les quatorze mille enfants acadiens qui suivent nos écoles attendront encore de longues années avant de pouvoir apprendre, dans leur langue, ce qu’ils sont, quels furent leurs pères et comment le Canada, leur patrie, s’est organisé comme il est aujourd’hui. Il n’y a pas de doute que le clergé se prêtera facilement a cette mesure, lui qui a toujours été à la tête des grands mouvements de ce genre.

Un Ami de l’Éducation
23 février 1909